L’olivier nous ouvre ses bras et nous offre ses fruits, ses enfants

L’OLIVIER DANS LES RELIGIONS MONOTHÉISTES

L’huile d’olive introduit l’enfant dans la communauté chrétienne lors du baptême, tout comme elle bénit les malades lors de l’extrême-onction. Dans la tradition islamique, l’olivier est l’arbre par excellence, l’axe central qui fait bouger le monde. L’olivier est la plante bénie, associée à la lumière, et l’huile d’olive alimente les lampes qui éclairent les espaces les plus sacrés comme les mosquées. L’olivier est représenté à la fois dans le Coran et dans les hadiths où le Prophète dit : « Nourrissez-vous d’huile d’olive et oignez votre peau car cet arbre est un arbre béni ». Dans la religion juive, l’olivier représente la justice et la sagesse.

L’UNESCO ET L’OLIVIER

Depuis 2019, l’Unesco (Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture – https://es.unesco.org) célèbre la « Journée mondiale de l’olivier » le 26 novembre. Par une motion approuvée à l’unanimité, sur proposition conjointe du Liban et de la Tunisie, l’Unesco a créé cette journée dans le but de protéger l’olivier et de promouvoir les valeurs de paix, de sagesse et d’harmonie qu’il symbolise.

L’UNESCO ET L’OLIVIER

Depuis 2019, l’Unesco (Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture – https://es.unesco.org) célèbre la « Journée mondiale de l’olivier » le 26 novembre. Par une motion approuvée à l’unanimité, sur proposition conjointe du Liban et de la Tunisie, l’Unesco a créé cette journée dans le but de protéger l’olivier et de promouvoir les valeurs de paix, de sagesse et d’harmonie qu’il symbolise.

LE CONSEIL OLÉICOLE INTERNATIONAL ET LA JOURNÉE MONDIALE DE L’OLIVIER

Le Conseil oléicole international (COI https://www.internationaloliveoil.org), la seule organisation intergouvernementale au monde dédiée à l’huile d’olive et aux olives de table, célèbre la Journée mondiale de l’olivier le 26 novembre, en organisant chaque année des événements dans tous ses pays membres. L’olivier, symbole universel de paix et d’harmonie, cultivé sur les cinq continents, contribue au développement économique et social, ainsi qu’à la conservation des ressources naturelles en protégeant les terres de l’érosion et de la désertification et en atténuant ainsi la menace du réchauffement climatique.